Informations et conseils sur la vulnérabilité des personnes adultes, avec ou sans mesure de protection juridique

Dans votre entourage, vous pouvez être confronté à la situation d'un parent ou d'un proche fragilisé par le vieillissement, la maladie ou le handicap (psychique, physique ou intellectuel).

Sa vulnérabilité peut aller jusqu'à son incapacité à faire valoir ses intérêts. La simple gestion du quotidien peut poser des difficultés, tout comme la protection de ses biens. Sans compter la possibilité que des tiers mal intentionnés abusent de son état de faiblesse. Vous pouvez également vous interroger sur les précautions à prendre si vous devenez vous-même une personne vulnérable.

En savoir plus

Focus sur ...

Fiche réglementation
La charte des droits et libertés de la personne majeure protégée précise, dans son article 11, qu'il est garanti à la personne l’accès à des soins adaptés à son état de santé.  Il est nécessaire que vous soyez attentif sur ce point, en ayant l'obligation de rechercher systématiquement le consentement de votre parent, de votre proche ou de la personne (si vous intervenez à titre professionnel) pour toute intervention médicale concernant le majeur protégé : - en sauvegarde de justice et en curatelle, la personne choisit seule au sujet des questions relatives à sa santé (sur la base de vos conseils éventuels). L'exception, en curatelle, étant qu'en raison de la dégradation importante de son état de santé, la...
Fiche questionnement
Malgré les dispositions que vous avez pu prendre pour pallier aux difficultés de votre parent ou d'un proche vieillissant, en situation de handicap ou souffrant de troubles psychiques, vous vous interrogez sur la nécessité, pour lui, d'une mesure de protection juridique (sauvegarde de justice, tutelle ou curatelle). Il n'existe pas de questionnaire-type qui donnerait une réponse toute faite à ce sujet ("est-ce que mon parent ou mon proche doit être placé sous protection ?").  Chaque situation est particulière mais des indicateurs peuvent vous alerter. Par exemple, si votre parent est très influençable, s'il a du mal à gérer son argent, s'il se désintéresse des démarches simples, s'il a de moins en moins de capacités à...
Fiche questionnement
Le mandat de protection future vous permet de désigner à l'avance la (ou les) personne(s) que vous souhaitez voir charger de veiller sur vous et sur votre patrimoine, le jour où vous ne serez plus en état, physique ou intellectuel, de le faire seul. Toute personne majeure, y compris si elle est sous curatelle, peut établir un mandat de protection future. Cette démarche n’est pas possible pour les personnes sous tutelle. Son avantage est l'anticipation, c'est à dire que vous prévoyez les modalités de votre protection et son contenu avant l'éventuelle altération de vos capacités. Vous prévoyez également la désignation de la (ou des) personne(s) qui sera ou seront chargée(s) de vous représenter et de défendre vos intérêts....